NOTES PIED DE PAGE

Article 1º Que la SEMAINE est de six jours : lundi, mardis, mercredi, vendredi, samedi et dimanche.

Article 2º Que le MOIS est de trente jours, équivalent a cinq semaines de six jours dont il traite l'Article 1º.

.

 

 Article 3º Que le TRIMESTRE est de trois mois dont il traite l'Article 2º, équivalents a quinze semaines dont il traite l'Article 1º et en total quatre-vingt-dix jours.

Article 4º Que l'ANNÉE est de quatre trimestres dont elle traite l'Article 3º. équivalents a douze mois dont il traite l'Article 2º à soixante semaines dont il traite l'Article 1º et en total a trois cent soixante jours. Les cinq jours manquants our compléter l'année géodésique, ou six durant les années bissextiles, ils seront traités dans l'Article 5º

Article 5º Que les cinq ou six jours de surplus de qui traite l'Article 4º on appelle JEUDI et ils soient ainsi distribués : Un antéposé au mois de janvier, les quatre restantes en finissant chacun des trimestres et le sixième, durant des années bissextiles, antéposé au mois de juillet.

 

Article 7º Que jeudi dont il traite l'Article 5º, ils ne soient pas de travail. Se on le travail dans des organismes officiels et privés consacrés à des services hospitaliers, communicatifs, surveillance et sécurité sociale, hôtellerie, tourisme, récréation et tu affines ; aussi dans des postes de travail spéciaux comme dans de hauts fours, attention de animaux et de ceux qui requièrent une attention continue selon réglementation gouvernementale ; lesquels ne suspendront de tâches à aucune occasion. 

 

Article 8º Que la journée quotidienne de travail est de huit heures, il ne peut pas augmenter, mais si diminuer selon réglementation officielle.

Article 9º Que la journée hebdomadaire de travail est de quatre jours de travail par deux de repos ; il équivaut à trente-deux heures hebdomadaires en accord avec les articles 1º et 8º, ou moins dans des cas réglementés officiellement.

Article 11. Qui le travailleur a deux semaines, de desquelles il traite l'Article 1º de vacances par chaque année accomplie de travail ; qui ne s'accumulent pas et on prend l'année immédiatement suivante à causer, ainsi : en finissant chacun des trimestres la première et en commençant le suivant la deuxième. Et celles de de ce qui est enseignants soient deux semaines trimestrielles et ils soient pris dans les semaines première et dernière de tous les trimestres dont il traite l'Article 3º.

Article 13. Que si par ordre patronal le travailleur laboura à jour plus de huit heures dont il traite l'Article 9º, le temps supplémentaire lui on paye avec le double de la valeur normale ; et cinq ou six jours consécutifs  : pour le cinquième jour touchez salaire double et par le sixième salaire triple.